BIOPSIE

Le docteur Aurel Messas s’est spécialisé en biopsie (prélèvements de tissus pour en faire une analyse au microscope), notamment de la prostate. 

Les biopsies de prostate : qu'est ce que c'est ?

L’examen  a pour objectif la réalisation de prélèvements d’un ou plusieurs fragments de votre prostate. Après une analyse au microscope, un diagnostic est fait. 

Si cancer il y a, le docteur Aurel Messas vous expliquera les différentes possibilités de traitement. 

Quand pratiquer des biopsies de prostate ?

Lorsque le PSA ou le toucher rectall retrouve une anomalie, on doit faire pratiquer un IRM de prostate avant de réaliser des biopsies de prostate.

C’est tout nouveau, et c’est prouvé.

On ne fait plus de biopsie de prostate sans avoir fait au préalable une IRM de prostate.

Si l’IRM est anormale, on pratique des biopsies de prostate ciblées.

Si l’IRM est normale, on ne pratique pas de biopsie.

Sauf dans des cas extrêmes, par exemple si l’IRM ne voit rien d’anormal mais que le PSA continue d’augmenter sur des dosages successifs.

Faut-il pratiquer une IRM de prostate ?

Si le PSA et le toucher rectal n’indique pas de risque de cancer de prostate l’IRM est totalement inutile.

En revanche, si le PSA est élevé ou le Toucher rectal anormal, avant de réaliser des biopsies, il faut désormais faire une IRM de prostate avant de décider si des biopsies de prostate sont utiles.

L’IRM de prostate est une examen particulier qui ne peut être réalisé dans n’importe quel cabinet de radiologie.

La machine d’IRM doit être performante, le radiologue doit être particulièrement formé à interpréter les images d’IRM, le protocole durant l’examen doit répondre à des critères bien précis. 

Pour ces raisons, mieux vaut aller pratiquer l’IRM de prostate dans le cabinet qui vous aura été recommandé par votre urologue. Cela signifie que votre urologue a communiqué avec votre radiologue et qu’il fait confiance à son examen. 

Aussi cela signifie que lorsqu’il réalisera les biopsies de prostate il pourra utiliser les informations qui auront été données par l’IRM pour faire une geste précis, et prélever des biopsies dans l’image anormale qui a été vue en IRM.

Lorsque l’IRM est faite dans un cabinet recommandé par votre urologue, si elle est normale, on pourra éviter de réaliser des biopsies de prostate

Si l’IRM est normale mais qu’elle provient d’un cabinbet inconnu, il pourra dans certains cas etre nécessaire de la refaire.

Quelle technique de biopsie de prostate choisir ?

Anesthésie locale ou générale

L’anesthésie locale est dans la grande majorité des cas suffisante.

Durant les 20 dernieres années il a du m’arriver 2 ou 3 fois de renoncer à faire les biopsies de prostate sous anesthésie locale.

Mais pour la grande majorité des patients l’examen reste tout à fait acceptabkle sous anesthésie locale.

Il existe deux manières de réaliser des biopsies de proste. Dans les 2 cas, une sonde d’echographie doit etre introduite :

  • Voie transréctale ou transpérinéale
  • Biopsies ciblées ou standardisées

Les Biopsie de prostate ciblées : qu'est ce que c'est ?

Biopsies de prostate ciblées par voie transpérinéales sous anesthésie locale au cabinet