Vasectomie

La vasectomie est une méthode de stérilisation masculine de plus en plus populaire en France. Le geste est simple, efficace et peu invasif. Toutefois, il est important de connaître les bénéfices et les inconvénients de cette technique considérée comme irréversible.

En quoi consiste la vasectomie ?

La vasectomie est une intervention chirurgicale de stérilisation masculine qui consiste à ligaturer les canaux déférents pour empêcher le passage des spermatozoïdes jusqu’au canal éjaculateur.

Les spermatozoïdes sont fabriqués par les testicules. Il s’agit de cellules reproductrices chez l’homme qui sont contenues dans le sperme, avec le liquide séminal. Après leur production, les spermatozoïdes sont transportés des testicules jusqu’à l’épididyme (organe voisin et siège de leur maturation). Durant une éjaculation, les spermatozoïdes sont acheminés jusqu’au canal éjaculateur à travers les canaux déférents puis sont éjaculés par l’urètre. La fécondation (et donc, la possible grossesse) intervient éventuellement lors de la rencontre d’un spermatozoïde avec un ovocyte. Un sperme qui ne présente pas de spermatozoïdes ne permet pas la fécondation.

En France, la vasectomie connaît un véritable boom depuis une dizaine d’années. Selon les statistiques de l’assurance maladie, le nombre d’hommes qui ont eu recours à cette méthode de stérilisation a augmenté de près de 500 % par rapport à 2010.

Interview du Pr Messas au micro d’RTL sur la vasectomie:

 

Pour quelles raisons recourir à la vasectomie ?

De plus en plus d’hommes émettent désormais le souhait de participer à la contraception au sein du couple. Les informations et la communication circulant à ce sujet se sont accrues et ont aussi permis de faire taire les fausses rumeurs et les idées reçues. De fait, le recours à cette solution de contraception chez l’homme s’est développé, d’autant plus qu’il s’agit de la méthode de contraception la plus efficace, la plus simple et la plus abordable.

En outre, il existe aujourd’hui une véritable remise en cause des méthodes de contraceptions féminines (comme la pilule contraceptive orale ou le DIU) qui sont responsables de nombreux effets secondaires invalidants chez la femme.

Si la vasectomie ne peut être réalisée chez la femme, son équivalent féminin la ligature des trompes est une chirurgie plus lourde qui peut entraîner plus de complications (il existe notamment un risque de grossesse extra-utérine).

Vasectomie : comment se déroule l’opération ?

La vasectomie se pratique généralement sous anesthésie locale et dure une quinzaine de minutes. La section des canaux déférents est réalisée au niveau du scrotum (la peau qui entoure les testicules). Le chirurgien procède à une résection d’une courte portion de canal déférent avant d’obstruer ou de coaguler ses extrémités.

Deux techniques sont possibles :

  • la vasectomie classique : 2 petites incisions sont faites au niveau du scrotum ;
  • la vasectomie sans bistouri : le chirurgien réalise une incision millimétrique au milieu du scrotum grâce à des outils spécifiques, qui ne nécessite pas de suture.
schema vasectomie operation

La vasectomie est-elle réversible ?

La vasectomie est une méthode considérée comme étant irréversible. Ce paramètre doit bien être compris avant toute prise de décision. Il existe des techniques chirurgicales de reperméabilisation, mais leur efficacité est difficile à garantir.

Pour cette raison, il est fréquent de proposer aux hommes souhaitant recourir à la vasectomie de conserver leur sperme avant la réalisation du geste opératoire pour permettre une éventuelle future conception (on parle de cryoconservation). La cryoconservation est souvent conseillée chez les hommes de moins de 30 ans sans enfants.

Efficacité de la vasectomie

Il s’agit d’une méthode très efficace à 99 %, si tant est que l’on respecte un délai pendant lequel il sera nécessaire d’utiliser un autre moyen de contraception après la chirurgie.

L’efficacité intervient en effet après environ 12 semaines (ou une vingtaine d’éjaculations). Durant cette période, il y a encore des spermatozoïdes dans les vésicules séminales et il existe donc un risque de grossesse. 

Le risque infime de grossesse non souhaitée après vasectomie est souvent dû à une absence de moyen de contraception pendant la période requise ou à la reperméabilisation secondaire des canaux par une nouvelle opération.

Quels sont les inconvénients de la vasectomie ?

La majorité des hommes ne rencontrent aucune complication ni effet secondaire après une vasectomie. Il existe un risque rare de douleurs postopératoires, de formation d’un hématome ou de saignement, ou de rarissime infection et inflammation.

3.7/5 - (19 votes)