9 avril 2023

RETOUR AUX ACTUALITÉS

Le Rezum : traitement de l’adénome de prostate à la vapeur d’eau

Le traitement vapeur d'eau Rezum de l'adénome de prostate
Pr Aurel Messas

Le traitement à la vapeur d’eau Rezum fait partie des thérapies innovantes utilisées pour traiter l’adénome de la prostate. Son principe est basé sur l’énergie naturelle de l’eau pour soigner les tissus excédentaires de la prostate à l’origine des troubles que provoque la maladie. Cette technique est très efficace pour minimiser l’inconfort et les signes cliniques ressentis par les patients, avec des effets secondaires réduits à court terme.

 

En quoi consiste le traitement Rezum ?

Le traitement Rezum consiste à injecter de la vapeur d’eau dans les zones ciblées de la glande prostatique pour diminuer les zones qui sont responsables de l’obstruction de l’urètre. Il s’agit d’une thérapie mini-invasive qui peut être envisagée face à un adénome de prostate. La technique Rezum est née aux États-Unis, où elle est validée par la FDA. En France, elle est remboursée par la sécurité sociale depuis Avril 2023.

Elle n’est pas disponible dans tous les centres de soins, mais uniquement dans quelques établissements de santé de référence. Le Professeur Messas utilise cette technique pour traiter l’hypertrophie bénigne de la prostate lorsque cela est possible.

Le traitement Rezum en vidéo

 

 

Le traitement par vapeur d’eau Rezum : pour quels patients ?

Le traitement Rezum peut être proposé à des hommes plutôt jeunes, ayant déjà bénéficié d’un traitement médical de l’hypertrophie bénigne de la prostate sans grande efficacité. Il peut aussi être envisagé chez les personnes affectées par les effets secondaires que peut générer ce type de traitement. Ce traitement est proposé aux patients qui désirent éviter des troubles de l’éjaculation liés au traitement médical ou chirurgical de l’adénome de prostate.

Il peut également être proposé aux personnes âgées qui ne peuvent plus subir une intervention plus lourde sous anesthésie générale et ceux qui sont porteurs d’une sonde à demeure.

Le traitement Rezum est habituellement indiqué sur des glandes prostatiques dont le volume est compris entre 30 et 80 grammes. Chez les hommes qui présentent une prostate dont le volume est supérieur ou égal à 80 grammes, le traitement Rezum ne sera pas suffisant.

Il est aussi indiqué pour les prostates qui présentent une hyperplasie de la zone centrale ou du lobe médian. En somme, le traitement Rezum représente une bonne alternative à la chirurgie pour certains patients remplissant les critères d’éligibilité.

 

Les avantages du traitement Rezum

Le traitement Rezum présente plusieurs avantages pour les patients.

  1. Tout d’abord, c’est un traitement mini invasif qui permet d’éviter les troubles de l’éjaculation dans 95% des cas et qui ne provoque ni impuissance ni incontinence.
  2. Il permet de retrouver un débit urinaire plus important avec une réduction des troubles urinaires imputables à la maladie.
  3. En outre, il offre la possibilité d’arrêter le traitement médical prescrit contre l’adénome de prostate qui peut avoir des effets secondaires indésirables.
  4. Le geste est par ailleurs peu douloureux et peut être pratiqué en ambulatoire. Les patients traités peuvent reprendre leurs activités habituelles très rapidement.
  5. Enfin, les résultats obtenus avec le traitement Rezum sont durables avec une amélioration durable de la symptomatologie. Selon les dernières publications, seulement 5% des patients nécessitent un nouveau traitement à 5 ans.

 

Les complications potentielles du traitement Rezum

Le traitement Rezum est sûr et efficace pour traiter les troubles urinaires de l’hypertrophie bénigne de la prostate. Cependant, chaque intervention comporte des risques.

Les risques rares, mais possibles, liés au traitement Rezum comprennent des douleurs mictionnelles, une hématurie (présence de sang dans les urines), une hématospermie (présente de sang dans le sperme), une réduction du volume éjaculatoire, une infection urinaire.

Dans des cas extrêmement rares, le traitement Rezum peut accroître les signes cliniques de l’adénome de la prostate affectant la vessie et le système urinaire pendant les premières semaines qui suivent le traitement.

Toutefois, lorsque le geste est réalisé par un chirurgien urologue parfaitement formé à la technique, ces risques sont quasi-inexistants.

 

Les modalités du traitement par vapeur d’eau Rezum

La thérapie Rezum est rapide et pratiquée en ambulatoire. Le médecin se sert d’un appareil portatif muni d’un endoscope qu’il insère dans l’urètre jusqu’à atteindre la glande prostatique. L’appareil va ensuite délivrer une infime quantité de vapeur d’eau à 67° au sein de la prostate, au niveau des zones cibles (là où le gonflement exerce une pression sur le canal de l’urètre ayant pour effet de provoquer les troubles urinaires).

Appareil Rezum prostate

 

L’énergie acheminée par l’eau altère les cellules surnuméraires afin de les détruire. Avec le temps, l’organisme va absorber les tissus traités pour guérir naturellement. Les symptômes de l’adénome prostatique seront ainsi réduits. La prostate va diminuer en 1 à 3 mois.

 

Traitement Rezum : les résultats pour le patient

La thérapie montre une bonne efficacité avec des bénéfices durables puisqu’on ne compte que 5% de patients nécessitant un nouveau traitement à 5 ans.

Les troubles entraînés par l’adénome de prostate disparaissent progressivement, et la prostate retrouve un volume plus normal. La procédure peut par ailleurs être renouvelée une ou deux fois. Cela représente donc une véritable alternative au traitement de l’adénome de la prostate, avec l’avantage majeur de ne pas impacter la fonction sexuelle.

Il est à noter que la symptomatologie peut s’aggraver un petit peu juste après le traitement, avant de s’améliorer en quelques semaines ou quelques mois.

Par ailleurs, la durée estimée de l’efficacité est donnée à titre indicatif. Puisqu’il s’agit d’une technique relativement récente, il n’existe pas encore de données concernant les résultats du traitement Rezum sur le très long terme.

Les patients peuvent reprendre une vie normale, avec des activités socioprofessionnelles habituelles sans se soucier de troubles urinaires ou d’atteinte au niveau sexuel.

4.1/5 - (89 votes)

Les autres actualités urologiques

Pourquoi demander un deuxième avis médical pour un cancer de la prostate ?

Pourquoi demander un deuxième avis médical pour un cancer de la prostate ?

Vous venez de recevoir un diagnostic de cancer ou vous êtes en plein traitement ? Il est dans votre droit de solliciter un deuxième avis médical. Cela ne remet pas en question les recommandations de votre équipe soignante actuelle, mais cet avis supplémentaire peut vous aider à explorer d’autres options de traitement, peut-être plus adaptées à votre situation.

Comment garder une prostate en bonne santé ?

Comment garder une prostate en bonne santé ?

La prostate peut être le siège de différents troubles qui peuvent affecter la qualité de vie et la santé des hommes. Heureusement, il existe des moyens simples et naturels pour prendre soin de sa prostate

L’échographie de la prostate : Modalités et intérêts

L’échographie de la prostate : Modalités et intérêts

L’échographie de la prostate est un examen qui permet d’obtenir des images de la glande prostatique et des organes voisins.. Voici comment se passe une échographie de la prostate, et pourquoi réaliser cet examen.

Le protocole de surveillance active du cancer de la prostate

Le protocole de surveillance active du cancer de la prostate

La surveillance active est une stratégie de prise en charge du cancer de la prostate qui consiste à suivre régulièrement l’évolution de la maladie par des examens cliniques et biologiques, sans intervenir tant que le cancer ne montre pas de signes de progression.

VOIR TOUTES LES ACTUALITÉS