20 octobre 2023

RETOUR AUX ACTUALITÉS

Traitement focal du cancer de la prostate

Traitement focal du cancer de la prostate
Pr Aurel Messas

Le traitement focal est une alternative très intéressante aux traitements traditionnels du cancer de la prostate comme la chirurgie ou la radiothérapie. Il offre de nombreux avantages aux patients en épargnant les tissus sains et en réduisant les effets secondaires, notamment ceux affectant la fonction sexuelle.

traitement focal cellules cancéreuses prostate

Le principe du traitement focal du cancer de la prostate

Le traitement focal du cancer de la prostate consiste à détruire seulement les cellules cancéreuses tout en épargnant les cellules saines avoisinantes.

Son objectif majeur est de réduire les risques d’effets secondaires comme l’impuissance ou l’incontinence qui peuvent survenir au décours de la maladie et de ses traitements habituels et qui impactent fortement la qualité de vie des patients.

Les critères d’éligibilité pour ce traitement sont multiples et reposent sur les données recueillies durant le diagnostic du cancer de la prostate, notamment les résultats des biopsies prostatiques et ceux d’une IRM multiparamétrique de bonne qualité.

Le traitement focal ne fait pas nécessairement partie des protocoles de base pour lutter contre le cancer de la prostate. La chirurgie et la radiothérapie sont les deux principaux traitements proposés face à cette maladie. Cependant, il permet d’obtenir de très bons résultats avec moins d’effets secondaires invalidants.

Le traitement focal est particulièrement intéressant pour traiter les hommes atteints d’un cancer de la prostate de petite taille et de stade précoce.

Le principe du traitement focal du cancer de la prostate en vidéo

 

Le traitement focal offre de bons résultats à moyen terme, avec une bonne efficacité oncologique et de très bons résultats fonctionnels. Un suivi long est toutefois nécessaire pour poursuivre les contrôles à distance.

On distingue surtout deux types de traitement focal de la prostate :

  • Le traitement HIFU qui utilise des ultrasons focalisés de haute intensité délivrés depuis le rectum vers la région de la prostate à détruire.
  • Les traitements à l’aiguille qui introduisent une aiguille jusqu’au centre de la tumeur pour la détruire de l’intérieur vers l’extérieur sans toucher les tissues environnants.(Laser, micro-ondes, cryothérapie, électroporation irréversible).

Ce type de traitement est aujourd’hui proposé dans certains centres de soins spécialisés, mais tous les établissements de santé ne disposent pas encore du matériel nécessaire pour le pratiquer. Ces techniques utilisées depuis plus de 20 ans aux Etats Unis ne sont pas encore admises comme traitement de référence en France.

Traitement focal de la prostate par HIFU

Le traitement HIFU est une technique innovante qui consiste à détruire les cellules tumorales de la prostate en utilisant dles ultrasons de haute intensité focalisés sur la tumeur maligne de la prostate en se concentrant exclusivement sur la zone de la glande affectée. Il nécessite un guidage par imagerie comme l’IRM pour localiser la tumeur de manière précise et évaluer l’efficacité du traitement. Le traitement HIFU est mini-invasif, c’est-à-dire qu’il ne nécessite pas d’incision chirurgicale. Il se pratique le plus souvent sous anesthésie générale.

Le traitement HIFU peut être proposé en cas de cancer de la prostate localisé, de risque évolutif faible ou intermédiaire, ou en cas de récidive locale après radiothérapie.

Le traitement par ultrasons focalisés HIFU repose sur l’utilisation d’une sonde endorectale qui émet des ultrasons focalisés sur un point précis où ils provoquent une augmentation de la température pouvant aller jusqu’à 100 °C. La chaleur provoque la mort instantanée des cellules cancéreuses sans impacter les organes proches (vessie, urètre, rectum). Plusieurs séries de tirs d’ultrasons sont réalisées pour couvrir toute la zone à traiter. Il se déroule sous anesthésie locorégionale ou générale en une seule séance.

Le traitement HIFU présente plusieurs avantages par rapport aux traitements conventionnels du cancer prostatique : il est moins invasif, moins douloureux et moins risqué. Il diminue le risque de complications telles que l’incontinence urinaire ou les troubles de l’érection. Par ailleurs, il n’empêche pas de réaliser d’autres traitements ultérieurement si nécessaire.

Traitement focal de la prostate par Laser

Il consiste à introduire une aiguille au centre de la tumeur et à faire passer une fibre laser à l’intérieur de l’aiguille. La pointe de la fibre détruit alors le tissu. La planification du traitement permet de déterminer la taille et l’emplacement précis de la partie de la prostate à détruire ainsi que les marges de sécurité que l’on veut appliquer.

Traitement HIFU cancer prostate

 

Traitement focal de la prostate par micro-ondes

L’ablation micro-ondes qui a déjà fait ses preuves dans d’autres organes, est une nouvelle énergie utilisée dans cette application. Une étude scientifique Européenne est actuellement en cours pour valider son efficacité. (Etude Violette).
Des études préalables ont déjà démontré que l’énergie micro-onde est efficace pour la prostate et autorisent dès à présent son utilisation clinique.

Traitement focal de la prostate par cryothérapie

La cryothérapie est un traitement qui repose sur l’utilisation de températures extrêmement basses dans le but de détruire la masse tumorale. Il s’agit également d’un traitement mini-invasif qui n’implique pas d’incision chirurgicale.

Traitement focal de la prostate par cryothérapie

Cette technique consiste à administrer au contact de la tumeur des gaz cryogéniques pour refroidir la zone cible et détruire les cellules tumorales.

Le traitement par ultrasons (HIFU) expliqué avec une animation vidéo

 

L’électroporation irréversible: un autre type de traitement focal du cancer de la prostate

Dans ce cas c’est en utilisant un courant électrique situés entre 3 ou 4 électrodes implantées dans la prostate que les cellules tumorales sont détruites.
Cette technique nécessite cependant une anesthésie plus profonde que dans les précédentes techniques pour éviter que les muscles ne puissent être stimulées par l’électricité et occasionner des mouvements.

Modalités du traitement focal du cancer de la prostate

Modalités traitement focal par ultrasons HIFU

Traitement focal HifuLe traitement par ultrasons focalisés de haute intensité de la prostate nécessite généralement une courte hospitalisation de moins de 24 heures. Le patient arrive le matin même du geste dans l’établissement.

La séance de traitement en elle-même dure entre 30 minutes et 2 heures en fonction de l’étendue de la zone à traiter et des gestes associés (une résection endoscopique de la prostate peut être faite dans le même temps). Elle se déroule en bloc opératoire.

La majorité des patients bénéficient d’une anesthésie générale mais il est également possible de recourir au traitement HIFU sous anesthésie loco régionale.

Dans tous les cas une consultation d’anesthésie est programmée jusqu’à 48 heures avant l’intervention. Par ailleurs, une sonde urinaire est mise en place. Elle est retirée le plus souvent un à 3 jours après le geste.

Pendant la procédure, les clichés de l’IRM de la prostate sont couplés aux données des biopsies prostatiques. Le praticien insère une sonde de traitement par le rectum pour obtenir des images échographiques 3D de la prostate. Celles-ci sont fusionnées avec les clichés IRM pour localiser de façon extrêmement précise la tumeur. La zone à cibler est délimitée en tenant compte du volume 3D, ce qui permet de couvrir totalement la zone tumorale.

Ensuite, la machine délivre les ultrasons focalisés. Le praticien peut ajuster le traitement en temps réel selon les mouvements de la glande ou l’œdème.

En fin de traitement, une échographie de contraste est réalisée pour s’assurer que toute la zone a bien été traitée et que toute la tumeur a été détruite. Le chirurgien peut ajouter des tirs si la zone traitée n’est pas suffisante.

Modalités traitement focal par laser interstitiel

Ce geste se déroule toujours en chirurgie ambulatoire. Le matin de l’intervention un lavement est réalisé par le rectum. L’intervention est réalisée au bloc opératoire.
On utilise un échographe Koelis dans lequel la position des biopsies atteintes a été enregistrée. On couple l’âge de l’échographie à celle de l’IRM pour définir avec précision la zone à détruire.
On passe une aiguille par la peau du périnée sans passer par le rectum pour atteindre le cœur de la tumeur. Une fois l’aiguille placée on contrôle par échographie qu’aucune structure voisine ne peut être endommagée sur un modèle en 3D de la prostate.
La destruction du tissu par laser ne prend ensuite que quelques minutes. Une sonde vésicale est parfois laissée en place lorsque la tumeur était très proche du canal urinaire. Elle est le plus souvent retirée au domicile au bout de 1 à 3 jours. Une IRM de contrôle sera réalisée à 1 mois pour contrôler les résultats.

Modalités traitement focal par ablation micro-onde

Dans ce cas on procède de façon identique au traitement par laser, mais l’énergie délivrée pour détruire la tumeur est délivrée à la pointe de l’aiguille par micro-ondes.
Les conditions per et post opératoires sont identiques au traitement par laser.

Modalités traitement focal par cryothérapie

Le geste se déroule généralement en ambulatoire ou peut nécessiter une nuit d’hospitalisation. Il se pratique le plus souvent sous anesthésie locale ou locorégionale.
Le matin de l’intervention, un lavement doit être réalisé et le patient doit prendre un antibiotique pendant 3 jours.
Le praticien introduit une aiguille de cryothérapie par voie transpérinéale jusqu’à atteindre la tumeur. La procédure est guidée par image échographique et IRM pour une meilleure précision. Lorsque l’aiguille atteint la cible, la séance peut commencer. L’extrémité de l’aiguille est refroidie jusqu’à une température de -40°.
Un glaçon va se former et recouvrir la tumeur pour la détruire. Une fois la zone de glace formée autour de la tumeur, le praticien arrête le refroidissement et retire l’aiguille. Le geste est terminé.

Chez certains patients porteurs d’une tumeur prostatique proche de l’urètre, une sonde à demeure peut être nécessaire. Elle est alors retirée environ 24 heures après le geste. Une IRM de contrôle est programmée 1 mois après la procédure pour vérifier que la tumeur a totalement été traitée. Un suivi avec dosage du PSA et IRM est ensuite mis en place.

Traitement focal du cancer de la prostate : avantages et bénéfices pour le patient

Le traitement focal du cancer de la prostate présente de nombreux avantages pour les patients.

Tout d’abord, il réduit fortement les complications habituelles que peuvent entraîner les traitements standards comme la chirurgie ou la radiothérapie. Puisque seule la partie atteinte de la prostate est traitée et non la totalité de la glande, on limite au maximum les risques d’impuissance et d’incontinence urinaire. Le sphincter qui contrôle l’urine et les nerfs impliqués dans l’érection sont épargnés.

De plus, il est possible de recommencer le traitement si besoin. Contrairement à la radiothérapie externe ou la curiethérapie, il n’y a pas de dose maximale à ne pas dépasser. Les ultrasons focalisés utilisés dans le traitement HIFU et Laser ou Micro-ondes ne sont pas toxiques pour les tissus voisins de la glande prostatique. Ce traitement focal peut donc tout à fait s’inscrire dans un protocole de soins plus global. Cela signifie que l’équipe médicale peut décider de proposer soit un traitement focal en réalisant une seconde séance, soit une chirurgie prostatique ou une radiothérapie ultérieurement.

Le traitement HIFU et la cryothérapie offrent une bonne efficacité sur le plan oncologique, avec une majorité de patients qui présentent des biopsies négatives même 3 ans après le geste. Une bonne partie des hommes traités par traitement focal ne nécessitent pas de radiothérapie ni de prostatectomie dans les 5 ans qui suivent la séance.

Convalescence postopératoire du traitement focal du cancer de la prostate

Après un traitement focal comme le traitement HIFU, Laser, Micro-ondes ou la cryothérapie, la convalescence est généralement simple, mais peut varier selon la technique utilisée et l’état de santé global du patient. Toutefois, quelques effets postopératoires peuvent être communs aux deux techniques.

Après le traitement HIFU, certains hommes peuvent ressentir des douleurs ou une gêne au niveau de la zone traitée. Ils peuvent éprouver aussi des troubles urinaires comme une difficulté à uriner ou une envie fréquente d’aller aux toilettes. Des petits saignements peuvent aussi être observés dans les urines pendant quelques jours.

Après Laser, Micro-ondes ou la cryothérapie, des douleurs légères ou une gêne peuvent aussi apparaître au niveau de la zone traitée, tout comme des troubles urinaires similaires à ceux de l’HIFU. Les hommes peuvent aussi parfois observer quelques saignements dans les urines.

Ces symptômes postopératoires sont habituellement transitoires et la majorité des patients se rétablissent totalement en quelques jours voire quelques semaines.

Après un traitement focal, les patients bénéficient d’un suivi régulier pour évaluer l’efficacité du traitement et repérer au plus vite le moindre signe de récidive. Ce suivi peut impliquer des bilans sanguins avec un dosage du PSA, des examens d’imagerie médicale comme l’échographie prostatique ou l’IRM, et des examens de la prostate comme un toucher rectal. On réalise habituellement des biopsies de contrôle à 1 an du traitement

Ce suivi est très important et il est vivement recommandé de suivre les consignes de votre équipe médicale. Au moindre signe de complications, d’autres examens peuvent être prescrits, ainsi que d’autres traitements si besoin. Le suivi est aussi l’occasion de faire part à votre chirurgien de tous les signes cliniques suspects qui peuvent survenir après le traitement focal. Des traitements peuvent être prescrits pour les soulager et aider à les faire passer plus rapidement.

Interview du Pr Messas au micro d’RTL sur le traitement focal de la prostate:

 

Ce qu’il faut retenir :

  • Le traitement focal du cancer de la prostate représente une formidable avancée thérapeutique pour traiter certains patients touchés par une tumeur maligne localisée modérément invasive.
  • Ce type de traitement permet de conserver la continence urinaire et la fonction érectile. Il a moins d’impact sur la qualité de vie des patients.
  • Tous les patients ne peuvent pas bénéficier de ce type de traitement. Les critères d’éligibilité dépendent de plusieurs facteurs et des résultats des examens du diagnostic de la tumeur.
  • L’efficacité oncologique et les résultats fonctionnels à moyen terme sont très bons.
  • Le traitement focal peut éviter, dans certains cas, le recours à la chirurgie ou radiothérapie. Il peut aussi être complété par ces différents traitements en cas d’échec.
3.9/5 - (25 votes)

Les autres actualités urologiques

Prise en charge du cancer de prostate de stade 4

Prise en charge du cancer de prostate de stade 4

Le cancer avancé de la prostate est une phase où la maladie a dépassé les limites de la glande prostatique et peut affecter d’autres parties du corps. Les progrès constants dans les options de traitement et une approche personnalisée de la prise en charge offrent des perspectives prometteuses pour améliorer la survie du cancer de la prostate et la qualité de vie des patients.

L’avis du patient dans le plan de traitement des maladies urologiques

L’avis du patient dans le plan de traitement des maladies urologiques

Vous venez de recevoir un diagnostic de cancer ou vous êtes en plein traitement ? Il est dans votre droit de solliciter un deuxième avis médical. Cela ne remet pas en question les recommandations de votre équipe soignante actuelle, mais cet avis supplémentaire peut vous aider à explorer d’autres options de traitement, peut-être plus adaptées à votre situation.

Comment garder une prostate en bonne santé ?

Comment garder une prostate en bonne santé ?

La prostate peut être le siège de différents troubles qui peuvent affecter la qualité de vie et la santé des hommes. Heureusement, il existe des moyens simples et naturels pour prendre soin de sa prostate

L’échographie de la prostate : Modalités et intérêts

L’échographie de la prostate : Modalités et intérêts

L’échographie de la prostate est un examen qui permet d’obtenir des images de la glande prostatique et des organes voisins.. Voici comment se passe une échographie de la prostate, et pourquoi réaliser cet examen.

Le protocole de surveillance active du cancer de la prostate

Le protocole de surveillance active du cancer de la prostate

La surveillance active est une stratégie de prise en charge du cancer de la prostate qui consiste à suivre régulièrement l’évolution de la maladie par des examens cliniques et biologiques, sans intervenir tant que le cancer ne montre pas de signes de progression.

VOIR TOUTES LES ACTUALITÉS