28 mai 2023

RETOUR AUX ACTUALITÉS

Les derniers traitements de la sténose urétrale

Derniers traitements de la stenose uretrale
Pr Aurel Messas

La sténose urétrale est une pathologie qui se caractérise par le rétrécissement de l’urètre et qui entraîne des troubles urinaires chez l’homme. Si elle n’est pas traitée correctement, elle peut entraîner des complications plus graves. Heureusement, plusieurs solutions thérapeutiques existent pour traiter la sténose urétrale. Les traitements les plus récents incluent des thérapies régénératives prometteuses.

 

douleurs stenose uretrale 

 

Rappel : qu’est-ce qu’une sténose urétrale ?

Le rétrécissement urétral, également appelé sténose urétrale, est une affection qui se caractérise par une diminution de la lumière de l’urètre. Cette diminution est généralement causée par une spongiofibrose ischémique qui peut être due à plusieurs facteurs tels qu’une infection ou un traumatisme. Ces origines possibles entraînent une lésion épithéliale qui provoque une réaction de fibrose lorsqu’elle guérit. La fibrose contribue au resserrement du canal et peut engendrer des difficultés dans la circulation des urines.

Les complications physiques et psychologiques associées au rétrécissement urétral peuvent être particulièrement retentissantes pour le patient qui en souffre.

La prise en charge thérapeutique (en savoir plus sur le diagnostic de sténose urétrale) habituelle de la sténose urétrale dépend essentiellement de son emplacement et de sa relation avec la fonction du sphincter urétral distal.

 

Urétrotomie interne à vision directe (UIVD)

Elle représente le traitement initial majoritaire. L’urétrotomie interne à vision directe (UIVD) consiste à retirer la partie de l’urètre cicatrisée et fibrosée pour permettre au tissu spongieux non affecté de se régénérer et, dans un deuxième temps, de cicatriser. Cette technique est utilisée pour les sténoses courtes et peu serrées. Elle peut être réalisée sous anesthésie locale ou générale. Toutefois, cette intervention peut présenter un taux de récidive élevé, ce qui réduit fortement les chances de guérison de la sténose sur le long terme.

 

Uretrotomie operation de luretre

 

Dilatation urétrale

En présence d’une sténose postérieure, celle-ci découle habituellement d’une chirurgie comme la résection transurétrale de la prostate ou la prostatectomie. Elle peut aussi faire suite à un traumatisme. La sténose postérieure peut être traitée par dilatation. La dilatation urétrale est une intervention qui consiste à introduire des sondes ou des bougies dans l’urètre pour élargir le conduit. Cette technique est utilisée pour les sténoses courtes et peu serrées. Elle peut être réalisée sous anesthésie locale ou générale.

 

Urétroplastie de substitution avec greffe de tissus

Si le rétrécissement urétral affecte des parties plus à distance de l’urètre antérieur, ou si la sténose est plus allongée, le traitement peut reposer sur la réalisation d’une urétroplastie de substitution avec greffe de tissus. L’urétroplastie de substitution avec greffe de tissus consiste à remplacer le segment sténosé par un greffon provenant d’une autre partie du corps du patient ou d’un donneur (généralement, de la muqueuse vésicale, de la muqueuse buccale ou de la muqueuse colique). Cette technique est privilégiée pour les sténoses longues et serrées.

 

Les thérapies régénératives cellulaires

Pour accroître les résultats des traitements de référence (notamment l’urétroplastie de substitution avec greffe de tissus) et étoffer le panel de solutions thérapeutiques, les scientifiques se concentrent aujourd’hui sur des traitements innovants : les thérapies régénératives cellulaires. La greffe tissulaire est une technique plus complexe que la greffe cellulaire. Si elle présente de bons résultats, ceux-ci pourraient toutefois être accrus, comme le soulignent plusieurs essais cliniques récents.

L’utilisation de greffon provenant de la muqueuse buccale (par génie tissulaire) fait partie des solutions intéressantes. Une étude a notamment observé les effets d’injections de cellules épithéliales de la muqueuse buccale dans l’urètre après une UIVD. Celles-ci ont été encapsulées dans un polymère thermoréactif. L’association cellule-polymère serait ainsi en mesure de stimuler le développement des cellules épithéliales en réduisant les risques de fibrose et de rechute de la sténose urétrale.

Une autre étude s’est focalisée sur l’adjonction de gel de fibrine à la muqueuse buccale, en obtenant une augmentation de l’efficacité sur la résorption du rétrécissement urétral.

 

Plasma Riche en Plaquettes (PRP)

Le PRP est de plus en plus utilisé dans diverses spécialités médicales pour guérir des blessures ou des brûlures avec un risque minoré de retard ou de trouble de la cicatrisation.

Le PRP administré en sous-muqueux a lui aussi été le sujet d’analyses au cours d’essais cliniques récents dans le cadre du traitement de la sténose urétrale. Il contient une concentration élevée de protéines biologiquement actives pouvant stimuler le phénomène de cicatrisation avec une bonne efficacité tout en réduisant les risques de récidive de la sténose urétrale primaire, courte et bulbaire.

 

Cellules souches mésenchymateuses (CSM)

Déjà reconnues pour leur pouvoir régénérant sur les tissus, les CSM font l’objet d’études cliniques pour le traitement du rétrécissement urétral. Grâce à leur propriété anti-fibrotique, les CSM ont la possibilité de diminuer la sténose de l’urètre et pourraient être proposées dans le cadre d’un traitement adjuvant à l’urétroplastie de substitution. D’autres recherches cliniques doivent être conduites en ce sens, car les essais actuels n’ont pas encore porté sur l’homme. L’origine des CSM doit être étudiée plus en détail (graisse ? Moelle osseuse ? Greffe autologue ou allogénique ? etc.), tout comme la quantité de cellules adaptée pour obtenir une bonne efficacité sur la résorption de la sténose urétrale.

 

Ballon de dilatation Optilume

Le ballon de dilatation Optilume associe une technologie unique à l’administration de médicaments pour minimiser la réapparition de la sténose de l’urètre. Elle constitue un choix de traitement alternatif pour les sténoses urétrales récurrentes après l’inefficacité des thérapies conventionnelles.

Le ballon Optilume semble trouver un équilibre favorable : il offre de meilleurs taux de réussite que l’expansion traditionnelle par ballonnet et est moins intrusif que l’urétroplastie (reconstruction plastique chirurgicale de l’urètre).

Vidéo de présentation du ballon de dilatation Optilume

Le traitement de la sténose urétrale fait donc l’objet de nombreuses avancées scientifiques probantes. L’utilisation de PRP, de cellules souches, ou de greffons tissulaires comme thérapies régénératrices est analysée dans le cadre de nombreux essais cliniques méticuleux de façon à améliorer la qualité des greffons utilisés dans le traitement chirurgical du rétrécissement urétral.

4.1/5 - (52 votes)

Les autres actualités urologiques

Prise en charge du cancer de prostate de stade 4

Prise en charge du cancer de prostate de stade 4

Le cancer avancé de la prostate est une phase où la maladie a dépassé les limites de la glande prostatique et peut affecter d’autres parties du corps. Les progrès constants dans les options de traitement et une approche personnalisée de la prise en charge offrent des perspectives prometteuses pour améliorer la survie du cancer de la prostate et la qualité de vie des patients.

L’avis du patient dans le plan de traitement des maladies urologiques

L’avis du patient dans le plan de traitement des maladies urologiques

Vous venez de recevoir un diagnostic de cancer ou vous êtes en plein traitement ? Il est dans votre droit de solliciter un deuxième avis médical. Cela ne remet pas en question les recommandations de votre équipe soignante actuelle, mais cet avis supplémentaire peut vous aider à explorer d’autres options de traitement, peut-être plus adaptées à votre situation.

Comment garder une prostate en bonne santé ?

Comment garder une prostate en bonne santé ?

La prostate peut être le siège de différents troubles qui peuvent affecter la qualité de vie et la santé des hommes. Heureusement, il existe des moyens simples et naturels pour prendre soin de sa prostate

L’échographie de la prostate : Modalités et intérêts

L’échographie de la prostate : Modalités et intérêts

L’échographie de la prostate est un examen qui permet d’obtenir des images de la glande prostatique et des organes voisins.. Voici comment se passe une échographie de la prostate, et pourquoi réaliser cet examen.

Le protocole de surveillance active du cancer de la prostate

Le protocole de surveillance active du cancer de la prostate

La surveillance active est une stratégie de prise en charge du cancer de la prostate qui consiste à suivre régulièrement l’évolution de la maladie par des examens cliniques et biologiques, sans intervenir tant que le cancer ne montre pas de signes de progression.

VOIR TOUTES LES ACTUALITÉS